30 Mars 2020

Quadient enregistre une croissance de 4,7% de son chiffre d’affaires annuel (+1,6% en organique) et un résultat opérationnel courant de 185 millions d’euros en ligne avec les indications données

Le Groupe compte près de 900 millions d’euros de liquidités disponibles et mobilisables à fin janvier 2020, sans échéance majeure de remboursement de dette à un horizon de 12 mois

  • Chiffre d’affaires 2019 à 1 143 millions d’euros, en hausse de 4,7%, soit une croissance organique de 1,6 %[1]
  • Chiffre d’affaires du quatrième trimestre en hausse de 2,6%, soit une croissance organique de 0,2%[2]
  • Résultat opérationnel courant[3] à 185 millions d’euros
  • Résultat net part du Groupe à 14 millions d’euros après dépréciation de survaleurs associées aux activités non stratégiques des Opérations Annexes
  • Baisse de la dette nette de 30 millions d’euros (hors impact d’IFRS 16)
  • Ratio de conversion des flux de trésorerie après investissements : 50,3%[4]
  • Décision sur le dividende au titre de 2019 prévue d’ici fin mai 2020

Perspectives

Compte-tenu de l’évolution rapide de la pandémie du Covid-19 et du contexte économique incertain des prochains mois, Quadient :

  • n’est pas en mesure à ce jour de donner d’indications pour 2020 ;
  • a mis en œuvre des mesures pour adapter les opérations au cas par cas tout en maintenant une continuité de service ;
  • bénéficie d’une forte position de liquidité à fin janvier 2020 : 498 millions d’euros de trésorerie et 400 millions d’euros de lignes de crédit non tirées ;
  • suspend les indications données à l’horizon 2022 dans le cadre du plan « Back to Growth ».

Paris, le 30 mars 2020

Quadient, un leader des solutions d’entreprise visant à faire de chaque interaction client – via un canal physique ou digital – une expérience riche et personnalisée, annonce ce jour ses résultats consolidés pour l’exercice 2019 (clos le 31 janvier 2020). Ces comptes ont été examinés et arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 27 mars 2020.

Geoffrey Godet, Directeur Général de Quadient, a déclaré : « Quadient a enregistré en 2019 des performances solides par rapport à l’évolution de l’ensemble de nos marchés. Ces performances valident les choix stratégiques de notre plan « Back to Growth » et notre bonne exécution. Contribuer à dématérialiser les processus métier, améliorer l’expérience client par le biais de la communication omnicanale et automatiser le dernier kilomètre de livraison sont au cœur de notre proposition de valeur. Notre organisation désormais intégrée nous permet de générer davantage de synergies entre nos solutions, de mieux exploiter notre organisation commerciale, d’optimiser les services partagés et le back-office, et de mutualiser nos efforts de R&D et de marketing.

Pour faire face à la crise sanitaire actuelle, nous avons rapidement adapté notre organisation afin d’assurer en priorité la santé et la sécurité de nos équipes et accompagner au mieux nos clients et partenaires. Face aux incertitudes actuelles, le Groupe bénéficie d’un modèle économique très résilient. Notre bilan est extrêmement sain, la dette étant adossée aux flux de trésorerie futurs attendus de nos activités de location et de notre portefeuille de leasing. Le risque de défaut de paiement est limité compte tenu d’une clientèle large et diversifiée. Enfin, nous disposons d’une forte position de liquidité de près de 900 millions d’euros sans échéance majeure de remboursement de dette au cours des 12 prochains mois. Des mesures de réduction de notre base de coûts sont déjà en place et pourront éventuellement s’intensifier en fonction de l’évolution de la situation. Nous procédons également à un examen approfondi de nos décisions d’investissement. Nous sommes convaincus que l’agilité et la solidité financière de Quadient se révéleront être des atouts stratégiques pour opérer dans cet environnement dégradé et préparer le rebond. » 



[1] Le chiffre d’affaires 2019 est comparé au chiffre d’affaires 2018 auquel est ajouté le chiffre d’affaires de Parcel Pending pour un montant de 25,9 millions d’euros et duquel est déduit le chiffre d’affaires de Satori Software et Human Inference pour un montant de 21,6 millions d’euros et est retraité d’un impact de change favorable de 29 millions d’euros sur la période.

[2] Le chiffre d’affaires du T4 2019 est comparé au chiffre d’affaires du T4 2018 auquel est ajouté le chiffre d’affaires de Parcel Pending pour un montant de 6,9 millions d’euros et duquel est déduit le chiffre d’affaires de Satori Software et Human Inference pour un montant de 5,2 millions d’euros et est retraité d’un impact de change favorable de 6 millions d’euros sur la période

[3] Hors charges liées aux acquisitions

[4] Flux de trésorerie après investissements et hors éléments non-récurrents liés aux coûts exceptionnels du refinancement et à la résolution d’un litige fiscal rapportés au résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions