27 Septembre 2011

Neopost 1er semestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d'affaires et rentabilité en ligne avec plan de marche 2011

  • Chiffre d’affaires du S1 2011 en hausse de 2,7%, soit +5,9% hors effets de change
  • Marge opérationnelle courante1 du S1 2011 : 25,0% du chiffre d'affaires
  • Annonce d’un plan d’optimisation des structures pour 2011-2012

Perspectives 2011 confirmées

  • Croissance du chiffre d’affaires attendue entre 4% et 6% hors effets de change
  • Marge opérationnelle courante 2011 attendue entre 25,5% et 26% du chiffre d’affaires

Paris, le 27 septembre 2011

Neopost, le premier fournisseur européen et le deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels 2011 (semestre clos le 31 juillet 2011).
Au premier semestre, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 483,6 millions d’euros, en hausse de 2,7% (+5,9% hors effets de change). Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2011 s’élève à 120,8 millions d’euros contre 118,9 millions d’euros réalisés au premier semestre 2010. La marge opérationnelle courante1 s’établit à 25,0% du chiffre d’affaires contre 25,3% au premier semestre 2010.
Grâce notamment à la baisse des frais financiers, le résultat net s’élève à 76,4 millions d’euros hors impact de la provision pour optimisation des structures, en hausse de 7,7% par rapport au premier semestre 2010 ce qui porte la marge nette2 à 15,8% du chiffre d’affaires. Après impact de la provision pour optimisation des structures, le résultat net atteint 63,7 millions d’euros.

(en millions d'euros) S1 2011 S1 2010 Variation

S1 2011
Hors impact de la provision

Variation
Chiffre d'affaires 483,6 470,9 +2,7%3 483,6 +2,7%3

Résultat opérationnel courant

% du chiffre d'affaires

120,8

25,0%

118,9

25,3%

+1,6%

 

120,8

25,0%

+1,6%

 

Provision pour optimisation des structures

(19,5) - - - -

Résultat net

% du chiffre d'affaires

63,7

13,2%

70,9

15,1%

-10,1%

 

76,4

15,8%

+7,7%

 

Résultat net part du groupe

63,2 70,9 -10,5% 75,9 +7,4%

Résultat net publié par action

résultat net publié dilué par action

1,96

1,91

2,30

2,15

-14,8%

-11,2%

2,36

2,26

+2,6%

+5,1%

Denis Thiery, Président-Directeur Général de Neopost, a déclaré :  « Le premier semestre reflète l’accélération du rythme de croissance que nous attendions. Cela confirme la bonne santé de notre activité en Amérique du Nord, l’amélioration de la situation dans nos principaux marchés européens et la bonne dynamique du Reste du  monde, amplifiée par l’intégration de notre distributeur australien. Nous avons réussi à  maintenir un niveau de marge opérationnelle courante élevé tout en continuant à investir dans notre cœur de métier. Nous avons en effet lancé et déployé de nouveaux  produits, mis en place un nouveau canal de distribution pour couvrir le segment d’entrée de gamme et créé une base régionale à Singapour pour renforcer notre développement en Asie-Pacifique. »   

Marge opérationnelle courante = résultat opérationnel courant / chiffre d’affaires 
2 Marge nette = résultat net / chiffre d’affaires 3 +5,9% à taux de change constant

Chiffre d’affaires du premier semestre 2011 en hausse de 5,9% hors effets de change 

Le chiffre d’affaires du premier semestre, en hausse de 2,7% par rapport au premier semestre 2010, progresse de 5,9% à taux de change constants. Quasiment toutes les composantes du chiffre d’affaires sont en hausse.

Sur le plan géographique, la dynamique positive dont Neopost fait preuve depuis plusieurs trimestres en Amérique du Nord se poursuit avec une croissance hors effets de change de 8,2%. Cette forte hausse s’explique par une organisation optimisée et des  gammes de produits renouvelées qui permettent à Neopost de continuer à saisir les opportunités liées à l’arrivée à échéance d’un nombre important de contrats établis lors des décertifications de 2006 aux Etats-Unis et au Canada (effet écho des décertifications).  

Dans les trois pays majeurs pour le Groupe en Europe, la situation s’améliore. En Allemagne et au Royaume-Uni, le chiffre d’affaires est en hausse de respectivement 2,9% et 3,7% hors effets de change. En France, le chiffre d’affaires s’inscrit en léger recul (-0,8%) en raison de la baisse des revenus de location liée aux faibles placements d’équipements intervenus au cours des années précédentes.  

Dans le reste du monde, le chiffre d’affaires croît de 16,5% à taux de change constants grâce aux deux premiers mois de consolidation de GBC Australie et à la dynamique positive du Groupe dans d’autres marchés, notamment en Scandinavie, en Belgique et en Suisse.  

Par activité, le chiffre d’affaires des systèmes d’affranchissement du premier semestre 2011 est en hausse de 5,3% à taux de change constants grâce au succès de la gamme IS, notamment en Amérique du Nord. Les systèmes d’affranchissement représentent 68,8% du chiffre d’affaires total du Groupe au premier semestre 2011.

Le chiffre d’affaires des systèmes de gestion de documents et logistique poursuit sa croissance : il est en progression de 7,1% à taux de change constants grâce à la compétitivité des produits et services.

Par nature de revenus, les ventes d’équipements sont en forte hausse (+11,7%) à taux de change constants au premier semestre 2011. Cette performance est liée au succès de l’ensemble des gammes de produits du Groupe, que ce soit les systèmes d’affranchissement ou les systèmes de gestion de documents et logistique.

Les revenus récurrents affichent une croissance à taux de change constants de +3,4%. Au premier semestre 2011, les revenus récurrents représentent 68,9% du chiffre d’affaires total du Groupe.  

Résultat opérationnel courant 

Le résultat opérationnel courant atteint 120,8 millions d’euros au premier semestre contre 118,9 millions d’euros un an auparavant. La marge opérationnelle courante s’élève à 25,0% contre 25,3% l’an dernier. 

Cette évolution, en ligne avec le plan de marche du Groupe pour 2011, s’explique principalement par des effets mix, par les investissements liés à la mise en place du nouveau canal de distribution pour couvrir le segment d’entrée de gamme, par l’effet légèrement dilutif sur la marge opérationnelle de la consolidation de GBC Australie acquis début juin, ainsi par que la création d’un siège régional pour couvrir la zone Asie Pacifique.

Plan d’optimisation des structures 2011-2012 

Le Groupe a décidé de lancer un plan d’optimisation de ses structures aux Etats-Unis et en Europe afin de poursuivre la rationalisation de son organisation et de créer une nouvelle dynamique. 

Ce plan s’inscrit dans une logique similaire au plan d’optimisation 2008 qui s’est traduit par des économies de 7 millions d’euros par an et par la création d’une forte dynamique aux Etats-Unis en particulier. 

Aux Etats-Unis, l’activité logistique aujourd’hui localisée à Austin, Texas, va être transférée à Milford, Connecticut, afin de mieux l’intégrer au sein de Neopost USA. 

En France, Neopost projette de procéder, après recueil de l’avis des instances représentatives du personnel, au regroupement de ses deux filiales de distribution Neopost France et Satas. Ce regroupement permettrait d’utiliser une seule marque  et d’optimiser la couverture du marché français tout en créant un nouvel élan marketing et commercial.  

Par ailleurs, le Groupe va transférer à Bagneux l’activité de développement et de support technique dédiée aux imprimantes d’adresses actuellement située dans la région de Munich, en Allemagne, afin de consolider ses activités de recherche et développement et de  « supply chain ». 

Le Groupe a également commencé à mettre en place une nouvelle organisation pour couvrir le segment de marché d’entrée de gamme. Dans certains pays, cette adaptation se traduira par des frais de réorganisation. 

Les coûts induits par ce plan d’optimisation ont été provisionnés pour un montant de 19,5 millions d’euros dans les comptes au 31 juillet 2011. Ce plan devrait générer des économies annuelles de l’ordre de 7 à 8 millions d’euros à compter de 2013. 

Résultat net 

Comme attendu, le coût de l’endettement financier net est en baisse suite notamment au remboursement du placement privé intervenu en septembre 2010. Il s’élève à 15,3 millions d’euros contre 18,4 millions d’euros au premier semestre 2010. 

Le taux d’imposition moyen est en légère baisse hors provision pour optimisation des structures. Il s’établit à 28,5% au premier semestre 2011 contre 28,9% au premier semestre 2010. 

Le résultat net du premier semestre 2011, hors provision pour optimisation des structures, atteint 76,4 millions d’euros contre 70,9 millions d’euros, soit une hausse de 7,7%. La marge nette s’affiche également en hausse à 15,8% du chiffre d’affaires contre 15,1% un an plus tôt.

L’impact net (après impôt) de la provision pour optimisation des structures s’élève à 12,7 millions d’euros. Après provision, le résultat net atteint 63,7 millions d’euros, soit 63,2 millions d’euros en part du Groupe. 

Solidité de la situation financière 

L’excédent brut d’exploitation (EBITDA4) s’établit à 152 millions d’euros, soit un niveau quasi-stable par rapport au premier semestre 2010 (-0,2%). En dépit d’une légère dégradation passagère du besoin en fonds de roulement, qui reste néanmoins fortement négatif, et de la poursuite du développement de l’activité de leasing, les flux de trésorerie nets du Groupe provenant des activités opérationnelles demeurent élevés (49,5 millions d’euros au premier semestre 2011). 

Le Groupe a continué à développer son portefeuille de leasing (570 millions d’euros au 31 juillet 2011, soit +8% à taux de change constants par rapport au 31 juillet 2010) et procédé à l’acquisition de son distributeur en Australie.  

L’endettement net est en baisse à 703,1 millions d’euros au 31 juillet 2011 contre 727,5 millions d’euros un an auparavant. Le Groupe rappelle que son endettement sert à financer le matériel placé chez ses clients et qu’il est largement couvert par les flux futurs de ses activités de leasing ou de location. 

Au 31 juillet 2011, les fonds propres sont en forte progression à 627,6 millions d’euros contre 541,6 millions d’euros un an auparavant grâce au résultat net et à la création d’actions nouvelles liées au paiement partiel du dividende en actions.  

Le ratio d’endettement s’améliore ainsi à 112% des fonds propres contre 134 % un an plus tôt. Le ratio de couverture de la dette par l’EBITDA s’améliore également, il s’établit à 2,2 contre 2,4 un an auparavant. Les covenants bancaires sont respectés.  

Au 31 juillet 2011, le Groupe dispose de lignes de crédit non tirées pour un montant de 515 millions d’euros.

EBITDA = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements corporels et incorporels 

Perspectives 2011 confirmées 

Le Groupe confirme son objectif de croissance du chiffre d’affaires comprise entre 4% et 6% par rapport au chiffre d’affaires 2010, hors effets de change. 

Le Groupe confirme également attendre une marge opérationnelle courante en 2011 comprise entre 25,5% et 26% du chiffre d’affaires.  

Denis Thiery a conclu : « La bonne performance réalisée au premier semestre nous rend confiants pour le reste de l’année. Elle résulte des choix stratégiques, technologiques et organisationnels que nous avons opérés. Pour continuer à préparer l’avenir, nous avons décidé de poursuivre l’optimisation de nos structures au profit notamment d’une meilleure efficacité commerciale. La dynamique et les synergies que nous en attendons viendront s’ajouter aux ambitions que nous formons pour la poursuite  du déploiement de nos produits et services, notre meilleure pénétration du segment d’entrée de gamme et  notre croissance en AsiePacifique.»
 

Agenda

Le chiffre d’affaires du 3ème trimestre sera publié le 1er décembre 2011 après clôture de bourse. 
 

A propos de Neopost

NEOPOST EST LE PREMIER FOURNISSEUR EUROPEEN  et le deuxième fournisseur mondial de solutions de  traitement du courrier. Implanté dans 19 pays, avec 5 700 salariés, un chiffre d’affaires annuel de 966 millions d’euros en 2010 et une offre commercialisée dans plus de 90 pays, le Groupe est un acteur incontournable du marché  de l’équipement des salles de courrier et des solutions logistiques. 

Il offre les solutions les plus avancées en matière d’affranchissement, de pli, d’insertion ou d’adressage de documents  ainsi qu’en matière de traçabilité logistique. Neopost propose aussi une offre de services complète, intégrant  notamment le conseil, la maintenance et les solutions de financement. 

Neopost est coté sur le compartiment A d’Euronext Paris et fait partie notamment du SBF 120.

Pour toute information supplémentaire vous pouvez contacter:

Gaële LE MEN, Directeur Relations Investisseurs 
Tél : 01 45 36 31 39
Fax : 01 45 36 30 30
E-mail : g.le-men@neopost.com

Fabrice BARON, DDB Financial
Tél : 01 53 32 61 27
Fax : 01 53 32 61 00
E-mail : fabrice.baron@ddbfinancial.fr

Ou consulter notre site Internet : www.neopost.com
 

Premier semestre 2011

 

Comptes de résultats consolidés

En millions d'euros

S1 2011
(clos le 31/07/2011)

S1 2011
hors provision pour optimisation

S1 2010
(clos le 31/07/2010)

Rappel Exercice 2010

chiffre d'affaires

483,6

100,0%

483,6

100,0%

470,9

100,0%

965,6

100,0%

Coûts des ventes (105,5) (21,8)% (105,5) (21,8)% (96,4) (20,5)% (207,5) (21,5) %
Marge brute 378,1 78,2% 378,1 78,2% 374,5 79,5% 758,1 78,5%
Frais de recherche et développement (15,2) (3,1)% (15,2) (3,1)% (17,4) (3,7)% (30,5) (3,1)%
Frais commerciaux (119,5) (24,7)% (119,5) (24,7)% (116,9) (24,8)% (231,5) (24,0)%
Frais administratifs et généraux (75,2) (15,6)% (74,2) (15,6)% (74,2) (15,7)% (149,6) (15,5)%
Maintenance et autres charges (43,0) (8,9)% (43,0) (8,9)% (3,3) (9,3)% (88,7) (9,2)

Intéressement, paiement en actions

(4,4)

(0,9)% 

(4,3) 

(0,9)% 

(43,8) 

(0,7)% 

(9,7) 

(1,0)%

Résultat opérationnel courant 120,8 25,0% 120,8 25,0% 118,9 25,3% 248,1 25,7 %
Résultat des cessions et autres - - - - 0,1 0,0% - -
Provision pour optimisation des structures (19,5) (4,0)%            
Résultat opérationnel  101,3 21,0% 120,8 25,0% 119,0 25,3% 248,1 25,7 %
Résultat financier (14,7) (3,0)% (14,7) (3,0)% (19,7) (4,2)% (32,5) (3,4) %
Résultat avant impôt 86,6 18,0% 106,1 22,0% 99,3 21,1% 215,6 22,3%

Impôts

Quote-part de résultat des SME

(23,4)

0,5

(4,9)%

0,1%

(30,2)

0,5

(6,3)%

0,1%

(28,7)

0,3

(6,1)%

0,1%

(59,3)

0,6

(6,2) %

0,1 %

Résultat net 63,7 13,2% 76,4 15,8% 70,9 15,1% 156,9 16,2 %
Part des minoritaires 0,5   0,5   -   1,2  
Résultat net part du Groupe 63,2   75,9   70,9   155,7  

 

Bilans consolidés résumés

ACTIF en million d'euros 31 juillet 2011 31 juillet 2010
Ecarts d'acquisition 792,4 760,9
Immobilisations incorporelles 75,8 66,7
Immobilisations corporelles 134,9 146,8
Autres actifs financiers non courants 30,6 21,7
Créances de leasing 569,8 549,7
Autres créances non courantes 10,9 20,2
Impôts différés actifs 15,1 12,9
Stocks 69,4 64,3
Créances 169,7 171,9
autres actifs courants 95,1 78,9
Instruments financiers 0,1 0,7
Trésorerie et équivalent de trésorerie 160,9 153,6
TOTAL ACTIF 2 124,7 2 048,3
31 janvier 2011
755
72,6
135,5
25,7
571,6
19,5
11,6
57,4
183,3
87,0
0,1
136,3
 
2 055,6
PASSIF en million d'euros 31 juillet 2011 31 juillet 2010
Capitaux propres 627,6 541,6
Provisions pour risques et charges non courantes 10,1 9,0
Dettes financières non courantes 429,6 430,7
Autres dettes non courantes 12,3 22,8
Dettes financières courantes 434,3 450,5
Impôts différés passifs 79,4 65,2
Instruments financiers non courants 5,3 8,2
Produits constatés d'avance 159,6 158,1
Instruments financiers courants 3,8 2,0
autres passifs courants 362,7 360,2
TOTAL PASSIF 2 124,7 2 048,3
31 janvier 2011
606,2
9,7
 
431,2
10,6
393,6
74,2
5,3
194,9
1,3
328,6
2 055,6

 

Tableau des flux simplifiés

En millions d'euros 1er semestre 2011 1er semestre 2010
EBITDA 152,3 152,7
Autres élèments de la capacité d'auto financement 2,5 (3,3)
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement et impôts 154,8 149,4

Evolution du besoin en fonds de roulement

Variation nette des créances de leasing

(55,3)

(10,9)

(33,9)

(17,3)

Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 88,6 98,2
Intérêts financiers et impôts âyés (39,1) (38,2)
Flux de trésorerie nets provenant de des activités opérationnelles 49,5 60,0

Investissements

Acquisition de titres et octroi de prpets

Cession d'actifs et autres

(36,2)

(49,1)

0,9

(36,6)

(9,7)

1,2

Flux de trésorerie nets des activités d'investissement (84,4) (45,1)

Augementation de capital

dividendes

Variation des dettes et autres

1,3

-

58,4

0,7

-

(10,8)

Flux de trésorerie nets provenant des opérations de financement 59,7 (10,1)
Incidence des taux de change sur la trésorerie - 6,0
Variation de tréorerie nette 24,8 10,8

Trésorerie nette à l'ouverture

Trésorerie nette à la clôture

127,9

152,7

135,2

146,0

Les procédures d’examen limité des comptes semestriels ont été effectuées par les commissaires aux comptes. Leur rapport d’examen limité est en cours d’émission.